Blog easyannuaire.com
Maison et Jardin
Rate this post

Globalement, les fondations désignent l’élément d’un bâtiment qui assure la transmission et la répartition des charges de l’ouvrage dans le sol. En d’autres termes, ce sont elles qui ancrent la maison au terrain. Les fondations sont faites à partir du béton. Toutefois, il faut savoir qu’ici, il n’est simplement question de couler le béton pour pouvoir ériger la bâtisse par la suite. Le coulage des fondations nécessite la prise en compte de plusieurs facteurs essentiels. Notamment, il est important de procéder à une analyse de la nature du sol et un calcul du poids de l’ouvrage pour déterminer les techniques de mise en œuvre.

L’étude du sol

Avant de couler les fondations en béton, il est indispensable de faire un état des lieux. Pour cela, il existe certains procédés à accomplir. Tout d’abord, vous devez observer le terrain dans les moindres détails. Ensuite, effectuez une enquête de voisinage pour une évaluation des risques. Après, faites une étude approfondie de la surface. Cela permet de savoir si le sol est souple, argileux ou autres… sachez que c’est cette étape qui aide à définir le système de fondation, son dimensionnement et le type de dallage. Par exemple, si le terrain est rocailleux, vous devrez prévoir des fondations en rez-de-chaussée pour obtenir une surface stable.

Les différents types de fondations

On peut trouver différents styles de fondations en fonction du sol et des besoins de la construction. En premier lieu, on a les fondations superficielles. Elles se caractérisent par sa faible profondeur. Elles sont adaptées aux terrains de bonne qualité de portance pour les édifices légers. Deuxièmement, il y a les fondations superficielles sur surface complète ou radier. Elles sont surtout employées en rénovation (agrandissement). Enfin, on a les fondations profondes qui peuvent atteindre près de 12m de profondeur. Ces dernières sont idéales pour les immeubles et les sols pas assez homogènes.

L’importance des fondations pour la maison

Tout comme l’assainissement, le soubassement ou l’élévation des murs, les fondations représentent le gros œuvre d’une construction. Ce sont elles qui ancrent la maison dans le terrain. En d’autres termes, elles garantissent l’assise et la solidité du bâtiment. On peut trouver diverses manières de couler les fondations en fonction de la nature des sols et l’envergure de l’édifice. Notamment, on a les fondations superficielles pour les terrains stables et les fondations profondes pour les immeubles et les surfaces moins homogènes. Il faut savoir que le coulage de cette infrastructure nécessite des compétences précises. De ce fait, pour ce travail, il est conseillé de recourir aux services d’un expert en fondation qualifié.

Le coulage des fondations

Couler les fondations demande le respect de plusieurs procédés non négligeables. Tout d’abord, vous devez effectuer des travaux d’excavation pour atteindre la partie la plus stable du sol. Une fois la surface stabilisée, une tranchée est réalisée pour obtenir des fondations profondes et hors gel. Pour des fondations optimales, les dimensions de ces tranchées doivent être de 60cm de large et de 40 cm de profondeur. Après, on installe des tiges de fer à béton qui vont servir pour lier le futur treillis de la dalle avec les murs du vide sanitaire. Enfin, vous coulez une semelle en béton armé dans la tranchée. Cette dernière va répartir la charge de la maison sur une large surface de terrain stable.

L’expert des fondations

Faire appel à un professionnel pour couler les fondations est primordial. Ce spécialiste dispose du savoir-faire nécessaire pour assurer un travail de qualité. Il ne faut pas oublier qu’ici, c’est toute la stabilité de la construction qui est en jeu. Il peut vous guider à définir le type de fondation idéal pour votre projet. En l’occurrence, il peut s’occupe de l’analyse des sols et des autres détails de pré-coulage des fondations.

Related posts

Que permet la maison connectée ?

Christophe

Laurent

Quel type de maison construire ?

Nathalie