Blog easyannuaire.com
Emploi et Enseignement Voyage et Tourisme

Vivre grâce à la mer des Caraïbes

Rate this post

Les Caraïbes… sans aucun doute l’un des endroits les plus magnifiques de la planète, des millions de personnes viennent y passer leurs vacances chaque année. Et c’est justement dans le domaine du tourisme que je travaille.

Les Caraïbes, ma maison

Je suis né et ai toujours vécu à Cuba (mon père est cubain, ma mère française) et la mer des Caraïbes n’a aucun secret pour moi. Depuis tout jeune, je passe une grosse partie de ma vie dans l’eau et j’ai exploré la mer de long en large. C’est donc tout naturellement que je me suis dirigé vers un métier qui me permettrait d’utiliser ces connaissances à bon escient. De fil en aiguille, j’ai fini par devenir capitaine de plusieurs petits navires servant à faire une croisiere catamaran Caraibe pour les touristes. Sur le continent, les gens qui font un métier semblable au mien sont des saisonniers, ils ne travaillent qu’une partie de l’année, quand l’activité est à son plus haut. Ici, c’est différent, même s’il y a des hauts et des bas, il fait beau toute l’année et il y a un constant afflux de touristes, je travaille donc tout au long de l’année. Honnêtement, je n’ai pas le temps de me tourner les pouces, les croisières en catamaran sont devenues très populaires ces dernières années. Je ne vais pas m’en plaindre, avoir un business florissant comme celui-ci ne peut que m’emplir de joie.

Une croisière typique ?

Le fait de passer mon temps en mer, proche de l’eau, n’est pas la seule raison pour laquelle j’aime beaucoup ce métier. Travailler dans le tourisme a son avantage : toutes les journées sont différentes. Nous avons bien entendu une journée “type” où nous partons le matin et avons des endroits prédéfinis où nous arrêter. Mais nous improvisons souvent selon les clients qui sont à bord de notre bateau. Certains sont plus sportifs et sont là pour s’amuser, nous les emmenons donc à des endroits un peu plus dangereux (toute proportion gardée) où ils pourront sauter de plusieurs mètres de haut au bord des falaises. D’autres sont plus calmes et aiment la sérénité, dans ce cas, nous nous dirigeons vers des endroits où ils pourront tranquillement observer la faune et la flore. Tout cela pour dire qu’aucune journée n’est pareille et je pense que c’est cela qui plaît aux touristes, ils sentent que nous nous adaptons à eux. Bien sûr, il faut apprécier le contact humain et il arrive que certains clients soient pénibles, mais cela n’entache en rien tout le reste.

Related posts

Vendre sa maison et tout quitter, pour faire le tour du monde en voilier !

Franck

Un chauffeur VTC, plus profitable qu’un taxi ?

sophie

Kinésithérapeutes, choisissez l’Allier

Journal