Blog easyannuaire.com
Art et Culture Design Sciences et Technologies

Quand la passion de la sculpture tombe sur un scientifique

Rate this post

Quand j’étais petit, je me passionnais pour des tas de chose. Du système solaire aux sciences de la nature, en passant par le monde animal, tout y passait ! Je regardais le monde avec des yeux grands ouverts à l’affût de la moindre équation et autres facéties mathématiques. J’excellais en représentation dans l’espace.

Tant est si bien qu’après un baccalauréat D (ancien Bac S) plutôt tourné vers les sciences naturelles, j’ai du faire le choix d’une grande école. Mais la vie en a voulu autrement car je suis rentré au Beaux Arts.

J’ai pratiqué la sculpture dans un premier temps et j’y ai découvert une réelle passion. A mes débuts, les moulages étaient fait en argile ou en plâtre. Mais dès les premiers moulages élastomères j’étais pris de frénésie. Ce matériau moderne apporte une vraie souplesse dans la sculpture !

 

Le départ d’une oeuvre d’art

Un moulage est réalisé en tout premier lieu, bien avant la sculpture. Il servira de modèle pour la réalisation d’une oeuvre. Cette oeuvre peut être en pierre, en marbre, en métal ou bien dans une matière plus actuelle comme la résine par exemple.

On réalise un seul exemplaire de ce moulage car il peut être ré-employé pour des copies.

Aussi, j’ai appris les deux techniques fondamentales utilisées depuis l’Antiquité pour créer des empreintes et modelages. Elles s’appellent le moulage à creux perdu et le moulage à creux. De ce procédé, un moule sera créé, ainsi une empreinte en ressortira.

 

L’élastomère, matière aux nombreux avantages

Nos ancêtres utilisaient de la gélatine et de la terre argileuse mais aujourd’hui, l’élastomère à pris place dans les ateliers de sculpteurs. Cette matière apporte une grande plasticité et elle est très facile d’utilisation. Son principal avantage est sa capacité à résoudre les contraintes correspondant aux volumes de formes compliquées, les creux.

Mais cette matière et sa technique de moulage ont aussi l’avantage d’apporter une très grande finesse au niveau des détails. Et pas non plus de limite de taille. Également un démoulage facilité. Mais rendre une fidélité absolue au sujet sculpté.

Related posts

Le travail à la chaîne : une pratique toujours d’actualité

Franck

Etre médium, c’est quoi ?

sophie

Ma carrière éphémère de rock star

Franck