Blog easyannuaire.com
Voyage et Tourisme

Les manières d’agir et de sentir dans la société vietnamienne

Rate this post

À travers un échange avec un habitant du pays, une particularité dans l’art de vivre se ressent. Une exploration de ce pays passe nécessairement par la découverte de ses charmes abstraits. De ce fait, il y a plusieurs niveaux dans son patrimoine culturel qui forment des catégories d’informations à savoir le concernant.

La spiritualité, un aspect important de la vie pour un Vietnamien

Elle se traduit par de nombreuses confessions religieuses et diverses croyances. Celle octroyant du pouvoir aux ancêtres en fait partie. D’ailleurs, elle est fortement ancrée dans les cultures identitaires du Vietnam. Encore antérieur au Bouddhisme, ce mode de pensée se retrouve au quotidien dans la société vietnamienne. Le fait de bruler de l’encens en leur demandant des faveurs est une illustration bien classique. L’autel des ancêtres est aussi une représentation fidèle de l’étendue de cette spiritualité traditionnelle. Cette dernière côtoie le bouddhisme, le confucianisme, le taoïsme et bien d’autres confessions religieuses. Dans le delta du Mékong par exemple, une communauté musulmane en constitue une partie marginale du pays. Leur cohabitation est le signe d’une réalité abstraite dans l’imaginaire social vietnamien. Dans ce genre de destination, une ouverture d’esprit est une qualité à avoir pour l’explorer.

Les règles de bonnes conduites à connaître dans ce pays

Le style de salutation est la première information à connaître. Elle se fait généralement par une poignée. Avec deux mains, cela signifie juste deux fois plus de cordialité. Lors d’une conversation, un thon décontracté est à privilégier. Cela permet d’éviter les malentendus et le caractère mal vu du fait de hausser le ton. De plus, un mode de vie pleine de quiétude et de calme authentique au pays est aussi une raison. D’ailleurs, quand on interpelle un Vietnamien, la marque de respect est de tendre la main avec la paume tournée vers le sol. Le geste contraire est assimilé à un manque d’éducation. Plus de détails sur https://vietnam.marcovasco.fr/guide-vietnam/circuit-au-vietnam.html sont disposés pour mieux l’approfondir. Par ailleurs, à l’occasion des repas, il faut éviter de planter les baguettes dans un bol de riz parce que c’est un rituel dédié aux morts.

Une terre de tradition illustrée dans les us et coutumes du pays

Par rapport aux célébrations, le calendrier vietnamien présente quelques dates importantes. Outre le Nouvel An, le Nouvel An lunaire au mois de février en est un exemple. Il est déterminé suivant le cycle lunaire ce qui varie souvent dans le comptage grégorien. Cet évènement est l’occasion pour les habitants de s’afficher dans des tenues traditionnelles authentiques. De texture très colorée, elles sont ornées d’une multitude d’accessoires à l’image des chapeaux caractéristiques du pays. Généralement, tout le corps est couvert d’où découlent les formes longues des habits traditionnels. Les accoutrements provocateurs sont particulièrement à éviter. Toutefois, des exceptions transgressent à la règle dans des lieux très touristiques du Vietnam. Il est possible de se renseigner sur https://vietnam.marcovasco.fr/guide-vietnam/circuit-au-vietnam.html concernant cela. Par ailleurs, les célébrations s’accompagnent nécessairement de repas en famille. La coutume veut que ce soit les plus jeunes qui invitent les plus âgées à se servir en prenant en premier lieu les baguettes de pain.

Related posts

Conseils et astuces pour bien écrire ses récits de voyage

sophie

Louer une automobile avec chauffeur à Marseille et région

Helvétissime

Sillonner les grandes étendues inexplorées pour un vrai circuit Sri Lanka mémorable

Laurent