Blog easyannuaire.com
Maison et Jardin

L’essentiel à savoir sur les extincteurs

Rate this post

Un extincteur est un appareil qui permet de lutter contre le feu. Il donne également la possibilité d’agir rapidement lors d’un incendie. Zoom sur ce dispositif non moins important de la sécurité incendiaire.

À chaque type de feu, un extincteur spécifique

Il existe plusieurs types d’extincteurs qui servent à contrôler différentes sortes de flammes. En fait, un classement des incendies a été rapidement adopté. Il existe six catégories de feu :

  • feu de classe A :

il est issu du bois, des tissus, des papiers, du plastique et du carton, entre autres. Il englobe les feux d’incendie de matériaux solides, les feux de braise, les feux de combustion lente ou rapide et les feux rapides avec des flammes vives. Les types d’extincteurs adaptés sont les extincteurs à l’eau, à la poudre polyvalente et à la mousse.

  • Les feux de classe B :

ils correspondent aux incendies de liquides. Ce sont des feux engendrés par l’essence, l’alcool, l’huile ou encore les solvants… Ces types de feux se distinguent par l’absence de braise et leur effet non couvant. Pour venir à bout de ces flammes, les extincteurs à eau et avec additifs, poudre et CO2, sont les plus recommandés.

  • Les feux de classe C :

ces types d’incendie sont associés aux feux de gaz (propane, butane, méthane, etc.). Le premier geste de sécurité incendie consiste à fermer la vanne d’alimentation de gaz en tout premier lieu. Avec ce type de flammes, le risque d’explosion est important. Après avoir coupé l’arrivée de gaz, utilisez un extincteur à poudre chimique ABC.

  • Les feux de classe D :

ce groupe est associé au risque d’incendie industriel. Il correspond aux feux de métaux (phosphore, limaille de fer, aluminium…). Le risque d’explosion est énorme. En cas d’incendie de ce type, il est donc plus sage de laisser les professionnels s’en charger. Vous pouvez utiliser du sable ou de la terre dans le cas où le feu est encore moindre. Pour maîtriser cet incendie, les extincteurs à poudre chimique spécifique de type D sont les plus utilisés.

  • Les feux de classe E :

les feux de cette classe découlent d’une défaillance électrique au niveau d’un équipement sous tension. Cette classe de feux est souvent rattachée à la classe B. Pour éteindre le feu, un extincteur au dioxyde de carbone CO2 est de mise. Pour une tension en dessous de 1000 Volts, un extincteur d’eau et additif pulvérisé est à utiliser.

  • Les feux de classe F :

elle regroupe les feux d’huile ou de graisses (végétales ou animales) liés aux auxiliaires de cuisson (friteuse…). Les extincteurs à mousse servent à étouffer ces feux de cuisson.

Conseils et précautions

  • Optez toujours pour un extincteur homologué par un organisme reconnu.
  • Dans la mesure du possible, choisissez toujours un extincteur de type A, B ou C. Ces indications sont visibles sur l’étiquette.
  • Vérifiez que votre extincteur a la cote 2A 10B C. Cette mention indique que le contenu n’est pas conducteur d’électricité tout en ayant la capacité d’éteindre les feux de bois, d’essence et d’huile.
  • N’installez pas votre extincteur à proximité d’une source d’incendie comme un foyer ou une cuisinière. Préférez les endroits qui sont situés près des sorties.
  • Faites toujours en sorte que les extincteurs soient visibles.
  • Remplacez votre extincteur s’il date de 1965.
  • Vérifiez votre extincteur chaque mois. Celui-ci doit toujours être en bon état.
  • En cas d’utilisation, remplissez-le tous les six ans.
  • Avant de vous débarrasser de votre extincteur, jetez un œil sur l’étiquette. En effet, certains éléments doivent être retournés chez le fabricant. Les autres composants par contre peuvent être remis à un écocentre.

Related posts

Laurent

Quel type de maison construire ?

Nathalie

Déménagements et garde-meubles dans la région genevoise

Helvétissime